Skip to main content

Ecoute toi refaire le monde, et refais-le, au moins pour toi

Pour s’écouter parler il faut pouvoir s’enregistrer. Pour changer de logique et s’améliorer, il faut apprendre à se réécouter. C’est ce que je te propose ici. Un exercice impliquant, qui va nécessairement retoucher à ton conditionnement (à condition de savoir parler et te réécouter). Tout un JEux d’habiletés que je te propose d’essayer, maintenant.

De l’énergie pour changer d’époque

La retenue

Résilience et différence

Se nourrir de communication

Un JE d’expression, à ré-éduquer

Le problème serait-il le rabat-joie ?

Une découverte de nouveaux rapports

L’Art de mieux (se) dire

Mieux exprimer ses représentations

Sortir de la Boucle

Changer de masque

Hymne aux acquis

Savoir rebondir

Tellement de doutes !

Défaire les nœuds

Et le singe se redresse …

Un peu de Liberté

Rencontrer sa nature

Parler de moi …

Tu veux boire un café ?

Re-représentations

Trouver sa voix

Cet art, oratoire, concerne évidemment nos leaders, celles et ceux qui ont pris conscience que La communication change les mondes (et nous change donc nous-même, aussi). Si nos grands dirigeants sont convaincus qu’il est utile d’être accompagné à mieux se dire (nature et culture), force est de constater que le temps presse et que nous avons besoin de tous les petits héros, de toutes les petites héroïnes pour faire un monde nouveau.

 

S’entrainer à se dire : si ce slam t’inspire tu peux y répondre, rebondir !

Je t’encourage à parler à ton précieux téléphone, de tout dire ce que tu aimerais « lui dire » : au curé, au psy, à ta femme, à ton mari, à dieu, au maire de ton village… et de t’écouter, puis de t’effacer, sauf si tu as trouvé la formule qui te parle et que tu as envie d’expédier ton slam à la personne concernée.

En moins d’une minute (c’est ta seule contrainte, le temps), réponds à la place du ministre. Parle au virus, à tes enfants, à ton corps vieillissant -et se défendant. Parle de tout ton cœur à tes peurs, à tes désirs ; à tes aïeux, au peuple, aux animaux, aux arbres, au soleil qui parfois fait tout cramer – et même à l’eau qui probablement va nous manquer, ou parfois nous déborder… bref, dis ce qui te fait en vie. Et réécoute toi.

C’est à toi. Ouvre ta voix : t’entendre parler, et même bifurquer, dans un monde qui est en train de changer.

Laisse entrer l’air dans tes poumons et, avant d’avoir trop d’air, parle, de tout ton cœur. Quant à ton écoute d’après Slam, elle mérite la meilleure vaillance et veillance possible. Ecoute-toi « ombre et lumière » avec ouverture, gourmandise. Et nourris-toi du meilleur de toi-même.

Si tu souhaitais m’appeler pour mieux en parler, tu serais évidemment bienvenu e. J’ai mis en place quelques nouveaux outils pour t’accompagner aux changements de voies.

ME CONTACTER